Comment faire pour bien choisir sa passerelle multimédia ?

Si vous êtes souvent agacé de regarder tout le temps vos séries préférées sur votre ordinateur, vous avez besoin d’une passerelle multimédia. Une passerelle multimédia parce que vous avez maintenant envie de les regarder sur la télévision, sur votre chaîne Hi-fi ou sur votre home cinéma.

La passerelle multimédia sert en effet à transférer toutes vos données, tous vos contenus, de l’ordinateur à la télévision. Films, chansons, photos peuvent tous être visualisés sur un poste téléviseur. Cependant, le choix d’une passerelle multimédia se révèle compliqué et pour cause, les nombreux modèles disponibles sur le marchés.

Un minimum de critères doit être en compte. Quels sont-ils ? Comment choisir une passerelle multimédia ?

La connectique

La connectique comprend les prises et les connecteurs. Il s’agit de la transmission de données de toutes sortes et de toutes les techniques reliées aux diverses connexions physiques. Ces connexions physiques sont contenues dans les liaisons électriques. A l’ère du numérique et du digital, la connectique est présente dans tous les secteurs de notre environnement, de notre vie.

Dans le cas d’une passerelle multimédia, il faut une multitude de connectiques. Cette disponibilité de connectiques permet un usage plus riche de la passerelle multimédia. Pour exemple, des connectiques sons comme RCA, l’optique ou le coaxial offriront une excellente qualité des sons et des images transférés. Un port DVI, YUV ou HDMI vous rassure sur le fait que ce gadget peut servir à faire de nombreuses choses à la fois.

Des connectiques indispensables sont par ailleurs à prendre en compte. Il s’agit de la disponibilité du WiFi, d’un port USB et Ethernet. Un Western Digital WDTV en plus ne poserait non plus pas problème.

Présentation des meilleurs modèles sur www.passerelle-multimedia.info

Les formats pris en charge par la passerelle

Ils doivent aussi être diversifiés. En effet, la passerelle multimédia est conçue pour lire les photos en mode Jpeg et Bitmap. Les vidéos y sont lues en mode Mpeg2 et DivX tandis que les audio le sont en mode classique. Le mode classique des sons regroupe les modes MP3 et WMA.

Il va de soi alors qu’une bonne passerelle multimédia, c’est plus les fichiers pouvant être traités. Cette possibilité passe par l’existence de beaucoup de codecs.

A regarder aussi : Comment devenir super productif au boulot avec une superbe chaise ?

Les fonctions supplémentaires

Elles apportent plus de goût dans l’utilisation d’une passerelle multimédia. Elles ne sont donc pas nécessaires mais peuvent à certaines occasions se révéler très utiles. Les fonctionnalités avancées ont trait par exemple à l’existence de widgets sur la passerelle multimédia.

Le mot widget dans le domaine informatique regroupe les mots anglais ‘’window’’ et ‘’gadget’’. Il fait souvent référence soit à un outil permettant l’obtention d’informations, soit à un élément visuel. Alors, des widgets comme YouTube ou Picasa rendront l’utilisation de la passerelle multimédia plus joyeuse.

Par ailleurs, certaines passerelles multimédia fonctionnent comme des magnétoscopes. Il s’agit des passerelles avec Tuner TNT, fonctionnalité qui permet l’enregistrement et la diffusion des chaînes de la télévision numérique terrestre.

Il faut aussi et surtout ne pas oublier de se référer à la documentation de sa télévision. Une compatibilité entre elle et la passerelle multimédia que vous désirez acquérir est essentielle.

On vous indique sa définition exacte